DdD : Grève De La Faim N°1 pour obtenir une position quant au Mutisme, et/ou pour affiner la mesure du Mépris inhumain par cette institution

 

Projet {DdD}
« DdD : Grève De La Faim N°1 pour obtenir une position quant au Mutisme, et/ou pour affiner la mesure du Mépris inhumain par cette institution »
[AA_ServPub-ARTIC-Admutisme_{DdD} GDLF AA-EL—FR-DdD-1]

GDLF
(Grève De La Faim)

3/ (08/11/2022) Le « Défenseur des Droits » a refusé notre lettre recommandée.
Après une réponse « erronée » (pour le dire poliment) par email du 05/10/2022 (voir plus bas, point 2/), voici maintenant que cette très étrange entité REFUSE notre lettre recommandée sur le sujet. Encore un parfait exemple de refus total d’accessibilité et d’informations. C’est bien noté.

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger [809.58 KB]

De : Alliance Autiste <contact@allianceautiste.org>
Date: mer. 9 nov. 2022 à 03:10
Subject: Un nouveau seuil a été franchi dans la maltraitance : votre REFUS de notre dernière LRAR
To: Claire Hédon <claire.hedon@defenseurdesdroits.fr>
Cc: GIRARD Mylene <mylene.girard@pm.gouv.fr>, <e.renaud-garabedian@senat.fr>
Le 09/11/2022
 
Madame la défenseure 
 
Malheureusement, cela fait longtemps qu’il n’est plus à démontrer à quel point votre institution méprise et maltraite notre association de personnes autistes handicapées.
 
Nous recevons ce jour, comme nouvelle caractérisation de votre mépris cinglant, notre LRAR du 07/10/2022, que vous avez bien voulu REFUSER.
 
Vu que cela fait des années que vous refusez de nous fournir des informations, et vu qu’il aura fallu un projet désespéré de grève de la faim (certainement perçu comme une « menace » dans un système où on marche sur la tête) pour obtenir enfin une réponse de chez vous faisant référence à des informations que vous nous auriez fournies mais uniquement dans l’imagination des hautes sphères, ici-bas dans le monde réel nous devons logiquement conclure que ce nouveau courriel de demande d’informations sera traité de la même manière que les autres : avec le plus grand mépris.
 
Mais nous devons tout de même vous l’envoyer, sans quoi il serait facile de dire que vous n’avez pas à fournir des informations qui ne vous sont même pas demandées.
 
Donc, juste pour la forme, nous vous demandons pour quel motif vous avez refusé notre lettre.
 
 
Nous vous proposons gentiment depuis des années de vous aider pour mieux comprendre l’autisme (mais nos 37 minutes d’explications pour M. Gohet sont très certainement tombées dans les oubliettes et le mépris qui règne irréfragablement chez vous), et pour devenir enfin accessibles aux autistes, ce qui serait la moindre des choses, mais en retour, votre institution constitutionnelle nous ignore, nous méprise, ne reconnaît JAMAIS ses erreurs (même lorsqu’elles crèvent les yeux), et nous rejette.

Nous ne croyons vraiment pas ce que ce soit une bonne manière de lutter contre la discrimination préjudiciable.

Cette illusion d’infaillibilité vous empêche de vraiment comprendre les choses, et c’est « la fuite en avant ». Avec maintenant même une lettre REFUSEE, encore un grand moment dans une « collection » où il faut dire que votre entité se distingue.
 
On pourrait écrire que Noël étant proche vous pourriez avoir un geste d’humanité, de compréhension, ou sinon au minimum de « veiller au respect des droits » et à celui de la CDPH, mais même cela ça ne fonctionne pas.
Votre entité est plus que désespérante. Et maltraitante, évidemment.
 
Nous restons à votre disposition au cas où un jour vous souhaiteriez avoir enfin un véritable dialogue constructif, et pas de ces choses surréalistes et TRES MALTRAITANTES que vous nous réservez inconsidérément depuis deux ans.
 
Veuillez croire, Madame la défenseure, à l’assurance de notre plus grand écoeurement.
 

Alliance Autiste
 
ONG d’autistes pour la liberté et la défense des autistes, l’accessibilité et la Prise En Compte Correcte de l’Autisme Partout, et l’application de la CDPH en France
enregistrée en France sous le numéro W691085867
 

 


 

2/ (05/10/2022) Enfin une réponse de la part du DdD

Le 09/10/2022 (avec 4 jours de retard), nous avons découvert cette réponse (« noyée » dans les emails), très inattendue vue le mutisme depuis deux ans.
Mais est-ce une « position » ?… C’est peut-être une « position sur quelque chose qui n’existe pas » ?…

​De : Pau-Langevin George <george.pau-langevin@defenseurdesdroits.fr>
Date: mer. 5 oct. 2022 à 06:17
Subject: RE: Préavis 1ère Grève De La Faim AA / DdD 14/11/2022
To: Alliance Autiste <contact@allianceautiste.org>, Claire Hédon <claire.hedon@defenseurdesdroits.fr>
Cc: GIRARD Mylene <mylene.girard@pm.gouv.fr>, COMPAGNON Claire <claire.compagnon@pm.gouv.fr>, POULET Celine <celine.poulet@pm.gouv.fr>, e.renaud-garabedian@senat.fr <e.renaud-garabedian@senat.fr>

Bonjour monsieur,

Je trouve assez regrettable cette menace de grève de la faim parce que notre institution ne vous apporte pas les réponses que vous souhaitez.

En fait il vous faut admettre qu’une autorité administrative indépendante qui dispose de pouvoirs précis délimités par des textes comme nous , n’a pas une compétence universelle pour régler tous les  problèmes qu’on a envie de lui soumettre ou apporter toutes les informations qu’on veut lui demander.

Je n’ai pas le moyen de modifier en quoique ce soit les réponses pertinentes et juridiquement fondées qui vous ont été déjà apportées par notre institution .Il existe un pouvoir exécutif, un gouvernement, des administrations, un pouvoir judiciaire qui peuvent aussi être sollicités.

Je vous souhaite bonne chance pour la suite de vos investigations.

Cordialement

GPL

George Pau-Langevin | Adjointe du Défenseur des droits en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l’égalité

Tél. : 01 53 29 23 98 | george.pau-langevin@defenseurdesdroits.fr

Défenseur des droits | 3, place de Fontenoy – 75007 PARIS

defenseurdesdroits.fr | @Defenseurdroits | fb.com/DefenseurdesDroits

Ce courriel et ses pièces jointes éventuelles sont confidentiels.

Pensez à l’environnement avant d’imprimer cet e-mail.

 

Notre réponse du 09/10/2022 :

De : Alliance Autiste <contact@allianceautiste.org>
Date: dim. 9 oct. 2022 à 19:22
Subject: Re: Préavis 1ère Grève De La Faim AA / DdD 14/11/2022
To: Pau-Langevin George <george.pau-langevin@defenseurdesdroits.fr>
Cc: Claire Hédon <claire.hedon@defenseurdesdroits.fr>, GIRARD Mylene <mylene.girard@pm.gouv.fr>, COMPAGNON Claire <claire.compagnon@pm.gouv.fr>, POULET Celine <celine.poulet@pm.gouv.fr>, e.renaud-garabedian@senat.fr <e.renaud-garabedian@senat.fr>
 
Madame l’Adjointe 
 
Nous vous remercions pour votre réponse, qui n’a été vue qu’au bout de 4 jours car elle était « noyée » dans des courriels, et nous vous prions de bien vouloir excuser ce retard.
 
Tout comme vous, et même sans doute beaucoup plus que vous, nous trouvons particulièrement regrettable de devoir en arriver à un projet de Grève De La Faim, seulement pour obtenir une « position » (ou une explication) relative au mutisme du DdD depuis deux ans concernant notre association.
 
Nous regrettons également que vous perceviez comme une « menace » ce qui est un « préavis » ayant justement pour but de ne PAS faire cette « Grève De La Faim AA—DdD N°1 ».
 
Nous ignorons si votre réponse peut être considérée comme la « position » espérée (mais nous vous remercions néanmoins pour votre effort), car cette « position » (votre réponse) mentionne une chose qui n’existe pas, à savoir « les réponses pertinentes et juridiquement fondées qui vous ont été déjà apportées par notre institution ».
 
En effet, précisément, tout le problème est là : AUCUNE information n’a été apportée par votre institution, en réponse aux demandes d’informations envoyées et maintes fois rappelées par notre association, depuis le printemps 2020. 
 
D’après ce que nous en comprenons, votre réponse contient trois idées :
 
1. « notre institution ne vous apporte pas les réponses que vous souhaitez. En fait il vous faut admettre qu’une autorité administrative indépendante (…) comme nous , n’a pas une compétence universelle pour (…) apporter toutes les informations qu’on veut lui demander.« 

L’idée selon laquelle le Défenseur des Droits (Ombudsman de la France) ne serait pas tenu de fournir des informations demandées par des organisations de personnes handicapées autistes sur des sujets susceptibles d’avoir une influence directe ou indirecte sur leur existence et sur celles de leurs pairs (en particulier lorsque ces informations pourtant importantes – comme celles relatives à l’accessibilité – ne sont pas publiées sur vos pages), ce qui (sauf erreur de notre part) viole la CDPH de l’ONU (notamment les points 22, 23 , 40, 43, 54, 58, 84, 94.m, 94.o, 94.s et 94.u de l’Observation Générale N°7 de la CDPH).
Extrait du point 43 :
“Les États parties ont pour obligations de garantir la transparence des processus de

consultation et la communication, dans un format accessible, des informations appropriées,
et d’associer d’emblée les intéressés et de les faire participer tout au long desdits processus.
Les États parties doivent se garder de dissimuler des éléments d’information,(…) »
En mai 2015 nous avions été invités chez vous pour préparer l’examen de la France par le Comité des Droits des Enfants. Je me suis même payé le luxe d’expliquer comment ça se passe à Genève, puisque j’avais participé à d’autres examens, ce qui n’était le cas de personne dans la réunion, sous la verrière et avec une climatisation en panne. Et bien sûr nous avons été associés à tout cela par courriel, avant et après.
Mais depuis quelques années, plus rien, nos demandes de participation (par exemple pour l’examen récent par le Comité CDPH) sont ignorées… Peut-on savoir pourquoi ? Punition ? Ou quoi ?… 
L’exclusion, c’est « notre pain quotidien »… Alors veuillez comprendre que quand c’est effectué par l’organisme précisément en charge de lutter contre l’exclusion, et naturellement sans donner la moindre explication, il y a vraiment de quoi se taper la tête contre les murs…

 
–> Pouvez-vous avoir la gentillesse de nous dire si vous confirmez ou infirmez (ou corrigez) le « fait nouveau » (à comprendre) qui veut que nous soyons exclus des consultations, participations, et même de l’accès aux informations dont nous avons besoin  ?
Si vous nous fournissez cette information (que nous vous demandons par la question ci-dessus), ensuite nous l’analyserons.
 
2. « les réponses pertinentes et juridiquement fondées qui vous ont été déjà apportées par notre institution »
–> Ici, à première lecture il semble y avoir une contradiction avec « notre institution ne vous apporte pas les réponses que vous souhaitez » car on comprend surtout « ne nous apporte pas les réponses« , mais peut-être que vous voulez dire que votre institution nous apporte des réponses mais que celles-ci ne nous conviendraient pas, ou quelque chose comme ça.
De toute façon :
2.1. Nous prenons toujours soin de demander des « informations » et pas seulement des « réponses ».
Des réponses peuvent contenir des informations.
2.2. Mais – sauf erreur ou omission – vos très rares réponses (qui se sont arrêtées il y a presque deux ans) ne contenaient AUCUNE des informations demandées (et utiles pour les autistes et familles).
Depuis l’arrivée de Mme Hédon puis la vôtre, de mémoire, nous avons reçu :
2.2.1. Une lettre de la Défenseure, qui confirmait l’ouverture au dialogue (c’est à dire aux échanges d’informations) de la part de votre institution (chose que semble infirmer votre réponse de ce jour (?) ;
2.2.2. Un courriel de votre part, nous informant gentiment que vous pourriez nous « voir », c’est à dire que vous nous proposiez un entretien.
Nous avons alors très poliment expliqué que nous avons besoin que les « informations » demandées soient fournies sous la forme écrite, et nous avons expliqué pourquoi, mais nous n’avons plus jamais reçu de réponse de votre part ni de quiconque chez vous sur le sujet.
Ensuite, de nombreux mois plus tard, nous vous avons tout de même proposé une réunion « verbale », faute de mieux : même résultat, plus aucune réponse.
 
3. « Il existe un pouvoir exécutif, un gouvernement, des administrations, un pouvoir judiciaire qui peuvent aussi être sollicités »
–> Nous les sollicitons déjà, chacun en ce qui les concerne, mais (a priori) ils ne sont pas fondés pour fournir les informations concernant votre institution. D’ailleurs, nous avons déjà plusieurs fois interrogé Service-Public.fr (puisque vous ne nous répondiez pas), et naturellement ils n’ont pu que nous inviter à contacter votre institution. Nous avons même insisté et ils ont confirmé leur réponse.
Eux, par contre, ils répondent presque toujours, et d’ailleurs nous avons eu une réunion (faite spécialement pour nous) sur l’accessibilité pour les autistes.
Nous avons eu aussi des réunions (toujours très intéressantes et constructives) de l’AA avec la CNCDH, la CGLPL, la Délégation Interministérielle Autisme (après qu’elle eût fourni les informations écrites demandées, qui furent très utiles, par exemple pour la Comité CPDH), le CIH, et naturellement avec divers organes des Traités des Nations Unies. Aucun ne nous rejette, ça se passe très bien, ils répondent, on peut échanger des informations, pour le bien des personnes handicapées autistes… Mais avec votre institution, depuis quelques années, les choses sont « bizarres » et TRES laborieuses. On se fait même parfois maltraiter verbalement (à titre personnel, en tant qu’individuel).
Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’y a AUCUNE accessibilité pour les personnes autistes chez vous.
S’il y en a, alors détrompez-nous SVP (et d’ailleurs cela doit faire partie de nos demandes d’informations).
 
– Comment pouvez-vous expliquer qu’une association d’autistes vous écrive abondamment pendant DEUX ans sans jamais recevoir ni informations ni même réponses, et qu’il faille en arriver à préparer une Grève De La Faim, dans le désespoir, pour que vous acceptiez enfin de nous envoyer un courriel ?
– Si effectivement depuis deux ans vous considérez que vous nous avez déjà envoyé ces informations (et/ou que vous n’avez pas à le faire, ce qui n’est pas clair), pourquoi dès lors ne vous le dites-nous pas au moins une fois, sans attendre aussi longtemps ?
Au lieu de laisser les gens « tourner en bourrique » et souffrir cette torture mentale du « Mutisme Administratif » de la France ? 

– Et si, comme vous semblez le penser, vous nous avez fourni les informations que nous demandions, alors en quoi consiste l’accessibilité de votre organisme pour les personnes handicapées autistes ?
(Pardon mais l’obligation d’écrire pendant deux ans, puis de préparer une Grève De La Faim, pour recevoir enfin une réponse (elle-même difficilement utilisable puisqu’elle se base sur une chose qui n’existe pas), cela n’est pas un signe d’accessibilité.)

Si cette accessibilité existait, il n’y aurait pas tous ces problèmes, dont nous aussi nous nous passerions bien.
Nous avons simplement fait une demande de dialogue (qui fut acceptée) en janvier 2020 (bientôt 3 ans) : https://allianceautiste.org/2020/01/ddd-demande-dialogue-avec-associations-autistes-pour-optimisation-defense-droits-autistes/
puis une demande d’informations (en mai 2020) qui a été modifée depuis, mais nous n’avons JAMAIS, jamais reçu même seulement l’ombre de l’évocation d’une seule de ces informations.
Voir en particulier notre « nouveau rappel » de janvier 2021 (daté par erreur de 2020 dans la lettre) https://allianceautiste.org/wp-content/uploads/2020/05/20210126_AA_ServPub_COMOD_DdD_Nouveau-rappel-demande-informations.pdf qui rappelait notre demande d’informations suivante, brève et simple de mai 2020, mise à jour le 16/11/2020 suite au Rapport de M. Toubon sur le handicap avant son départ https://allianceautiste.org/wp-content/uploads/2020/05/20201116-AA_ServPub_COMOD_DdD-Principaux-questionnements-actuels-rappel-et-precisions.pdf
Nous vous avons fait un nombre incalculable de rappels polis et diplomatiques, mais – et c’est hélas TRES CLASSIQUE dans l’autisme, en l’absence de Prise En Compte Correcte de l’Autisme – cela a été ignoré ou incompris, et c’est seulement quand on commence à être « trop dérangeants » à cause des souffrances, qu’alors le « système normal » consent à réagir, et toujours négativement bien sûr : pour refuser, exclure, enfermer, attacher etc.
Et ici avec vous pour nous dire que finalement le « dialogue » et les « échanges d’informations (bi-directionnels donc) que nous espérons depuis janvier 2020 n’auront pas lieu (?).
C’est un rejet. Et c’est d’autant plus « torturant » qu’au départ il y avait acceptation.
Décidément, et pardon de vous le dire, mais il semblerait que le « supplice de Tantale » soit vraiment caractéristique chez vous, même si certainement ce n’est pas intentionnel.
 
Tout cela n’existerait pas s’il y avait une « Prise En Compte Correcte de l’Autisme » chez vous, avec donc une « accessibilité », et au moins UNE personne au fait de l’autisme (ce que nous appelons « référent autisme », et ce que le Comité CDPH demande aussi, d’ailleurs).
Ainsi, chaque fois que l’autisme est impliqué, alors les lettres, courriels, appels seraient traités par cette personne. De cette manière, on n’aurait pas un tel sac de noeuds torturant et interminable, et ça n’aurait même pas à remonter jusqu’à vous.
On essaie de vous expliquer ça depuis des années, mais du fait que votre institution n’est PAS accessible aux personnes handicapées autistes, ce n’est pas entendu.
Et la mésaventure actuelle le prouve assez tristement.
 C’est un cercle vicieux. Ne voulez-donc vous pas le briser ?
Qu’est-ce qui empêche de faire une réunion ou un groupe de travail sur l’accessibilité des autistes chez vous ? Pourquoi exclure (indirectement et involontairement) les autistes de l’accès à votre institution ?
 
Dans l’espoir de clarifications, en vous remerciant et en déplorant cette situation, nous vous prions d’agréer, Madame l’Adjointe, l’expression de nos salutations distinguées.

Pour l’Alliance Autiste,
Eric LUCAS

 


 

1/ (03/10/2022) Préparation d’une Grève De La Faim (GDLF) « AA-EL—FR-DdD-1 » (DdD N°1) prévue pour commencer le 14/11/2022 dans le très mince espoir d’obtenir une POSITION de la part du « Défenseur des Droits » (Ombudsman de la France, dépourvu de toute politique d’accessibilité pour les personnes autistes ou présentant un handicap psychosocial, en violation de la CDPH de l’ONU, et en dépit de nos demandes et explications depuis des années) relative à son refus – de fait – de nous fournir les informations utiles au public (autistes et familles), légitimement exigibles, non disponibles publiquement, et que nous lui demandons poliment, diplomatiquement et patiemment depuis plus de deux ans, sans les recevoir ni même sans recevoir d’explications sur cette anomalie.

Cette « POSITION » (déjà maintes fois demandée) pourrait être, par exemple :
– que le DdD dise quand il compte fournir enfin ces informations ;
– et/ou que le DdD dise qu’il ne comprend pas nos demandes ;
– et/ou que le DdD dise qu’il estime avoir déjà fourni ces informations ;
– et/ou que le DdD dise qu’il estime ne pas avoir à les fournir ;
– et/ou que le DdD explique ce qu’il faut faire exactement pour les obtenir * ;
– et/ou autre chose.

* Note : Le fait de nous dire ce qu’il ne faut PAS faire pour les obtenir est insuffisant s’il n’est pas accompagné des informations sur ce qu’il faut faire et qu’il suffit de faire pour obtenir ces informations.

Nota Bene : Nous rejetons toute accusation et tout raisonnement absurde (et « administrativement automatique ») ayant pour but d’incriminer le présent début de crise comme étant le motif expliquant le Mutisme Méprisant des deux années qui le précèdent, alors qu’il en est le résultat.

 

  • 09/10/2022
    • Envoi du courriel suivant, qui contient un courriel du 28/07/2022 oublié dans notre LRAR du 07/10/2022:
De : Alliance Autiste <contact@allianceautiste.org>
Date: dim. 9 oct. 2022 à 14:38
Subject: Re: Préavis de Grève De La Faim AA—DdD N°1 : Récapitulatif des « échanges » récents (= preuve de votre incroyable et scrupuleux Mutisme constant depuis DEUX ANS)
To: <claire.hedon@defenseurdesdroits.fr>, <camille.perez@defenseurdesdroits.fr>, Pau-Langevin George <george.pau-langevin@defenseurdesdroits.fr>, Toto Marie-Hélène <marie-helene.toto@defenseurdesdroits.fr>
Cc: <e.renaud-garabedian@senat.fr>, RIOU Cecile <cecile.riou@cncdh.fr>, GLAD Damien <damien.glad@cncdh.fr>, CNCDH Info <cncdh.info@cncdh.fr>, Courrier Cabinet Solidarités (CAB/SOLIDARITES) <courrier.cabsolidarites@social.gouv.fr>, POULET Celine <celine.poulet@pm.gouv.fr>, COMPAGNON Claire <claire.compagnon@pm.gouv.fr>, GIRARD Mylene <mylene.girard@pm.gouv.fr>, <jose.puig@pm.gouv.fr>, ARAYA Jorge <jaraya@ohchr.org>, <markus.schefer@unibas.ch>, Sr On The Rights Of Persons With Disabilities <sr.disability@ohchr.org>, <hrc-sr-defenders@un.org>, <etienne.cardiles@diplomatie.gouv.fr>, Dominique Gillot <dgillot95@gmail.com>, emmanuelle dal’secco <emmadalsecco@gmail.com>, <redaction@yanous.com>, <redaction@lemediatv.fr>

 

P.S. Ajout plus bas (dans ce courriel et dans notre article) de notre courriel du 28/07/2022, qui avait été oublié (tellement il a de rappels) dans notre LRAR récente.
Ce courriel (qui était un « ajout » à celui du 25/07) est certes moins « diplomatique » que les autres, mais au bout de tant d’années de mépris torturant, une certaine exaspération est légitime.
Et ce n’est pas un certain directeur chez vous qui le contredirait, lui qui s’énerve et invective GROSSIEREMENT et rejette au bout de seulement deux minutes, alors que nous, nous sommes contraints à rester toujours calmes et révérencieux pendant des années, POUR RIEN.
C’est comme une sorte de jeu cruel, sinistre et cynique, où « le système » a toutes les bonnes cartes, et où du côté de « l’usager » la moindre erreur est éliminatoire, et A VIE, point d’exclamation (ça aussi, c’est interdit, ça pourrait offenser, tous les prétextes sont bons pour ignorer, rejeter, exclure).
Et quand c’est fait au détriment de personnes handicapées, ET quand c’est fait par une entité nommée « Défenseur des Droits, ET quand cette entité n’est même pas « accessible » au handicap autistique, ET quand elle ignore TOTALEMENT nos demandes d’accessibilité depuis des années, ET quand elle ne daigne même pas répondre, ET quand c’est dans un pays soit-disant « patrie des Droits de l’Homme », c’est INACCEPTABLE.
C’est fallacieux, c’est trompeur, c’est ignoble.
On vous parle de grève de la faim depuis juillet, comme tentative désespérée pour obtenir ENFIN une « position » : c’est ignoré et méprisé superbement comme d’habitude.
Le droit à l’information ne fait-il donc pas partie de ces fameux « droits au respect desquels vous veillez » ?
Ou est-ce que pour être « considérable » chez vous, il faut être « normal » ?
Et vous avez même une division qui soi-disant s’occupe de lutter contre la « discrimination »… C’est ubuesque, quand la discrimination basée sur le handicap (cf. CDPH, que vous renommez indûment CIDPH), c’est vous qui la faites, point d’exclamation.
Les faits sont là et il y a toutes les preuves.
Comme toujours avec la France, vous allez continuer de refuser de voir la réalité, vous allez continuer sur votre nuage, dans les pensées magiques et le déni (« tout va bien, on a tout fait comme il faut »), les prétextes fallacieux et/ou irréfléchis (« c’est la faute cet emmerdeur qui ne comprend rien » (et nous sommes TELLEMENT si haut placés que nous n’allons pas nous abaisser à lui expliquer, surtout si nous ne sommes pas si sûrs en fait, face à la réalité, hein…)), les incantations, l’illusion d’infaillibilité toute puissante etc. On connaît.
On connaît aussi les désastres que cela génère (cf. les suicides, les attentats comme à Nice, les catastrophes de toutes sortes, etc. etc.).
Ecoeurant +++++++++++++++.
Et à la fin de l’année, quand la situation sera vraiment inextricable (uniquement à cause de VOTRE mutisme méprisant), si vous daignez exprimer quelque chose, ce sera uniquement pour me condamner. 
On connaît la partition par coeur, elle est jouée partout dans l’administration publique de la France, dont l’hypocrisie et l’arrogance sont les deux mamelles.
Je rajouterais bien autre chose, mais ce serait encore « éliminatoire ». Disons simplement que Montaigne avait entendu dire que la couardise est la mère de la cruauté. Mais « je dis ça je dis rien ». De toute façon, personne ne lit, pas vrai ? Je suis tellement « particulièrement pénible », m’a-t-on dit chez vous. Grave erreur. Encore une. Et vous ne faites RIEN pour corriger, même en devinant maintenant que ça risque d’avoir des conséquences. Mais l’infaillibilité et l’impunité règnent dans cette « démocrature ».
Ah elle est belle la France des Droits de l’Homme.
Mais je n’abandonnerai jamais.
Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas, et il n’est jamais trop tard pour bien faire.
Quand on a un peu de courage, de décence et d’humanité, ce qui ne semble étouffer personne chez vous.
Pourtant, il doit bien y avoir AU MOINS UNE personne dotée de bon sens, de bonne foi, de bonne volonté et de courage chez vous, non ???
Pour l’Alliance Autiste
Eric LUCAS
 
Courriel du 28/07/2022 :
De : Alliance Autiste <contact@allianceautiste.org>
Date: jeu. 28 juil. 2022 à 00:48
Subject: Re: Mutisme méprisant et tortures administratives françaises sur personnes autistes
To: <claire.hedon@defenseurdesdroits.fr>, Pau-Langevin George <george.pau-langevin@defenseurdesdroits.fr>
Cc: COMPAGNON Claire <claire.compagnon@pm.gouv.fr>, GIRARD Mylene <mylene.girard@pm.gouv.fr>, POULET Celine <celine.poulet@pm.gouv.fr>
Par son mutisme méprisant, le « système » bien rôdé nommé « Défenseur des Droits » laisse les « usagers » « trop différents » ou « pas prévus » dans l’espoir (toujours déçu) puis dans la souffrance torturante, pendant des années (selon la patience / le courage des supplicié(e)s) jusqu’à ce qu’ils(elles) craquent, ce qui est un mécanisme HUMAIN, pas comme chez vous, où on se fait insulter grossièrement au téléphone.
 
Evidemment, vous pouvez toujours hausser les épaules, soupirer, du haut de vos donjons bureaucratiques républicains, en classant ce nouveau message de désespoir dans la case « fatigant » ou « indésirable » ou « on ne sait pas quoi en faire ».
 
Quoi en faire ? C’est pourtant simple, il suffit de répondre, au lieu de mépriser autant que faire se peut.
 
L’usager, comme vous dites, n’est pas un sale chien galeux – et encore, ces derniers sont mieux traités.
 
Les gens ont droit à l’information, et les informations que nous vous demandons ne figurent nulle part sur vos pages.
 
Cela fait plus de deux ans que nous vous écrivons très poliment et très diplomatiquement, en vain.
Si c’est pas de la TORTURE, c’est quoi ??
 
Quand on est calme, on n’est pas écouté, et quand on s’énerve un peu (ce qui est compréhensible – et ça, certains chez vous savent le faire et très très rapidement), là aussitôt c’est automatiquement pris comme prétexte pour répondre encore moins : on connaît ce mécanisme, mais vraiment par coeur.
 
Si au bout de 2 ans, 5 ans, 10 ans, 20 ans de mutisme, on vous parle de grève de la faim ou de plaintes, alors votre système nous classe dans les « persona non grata » (c’est à dire, de l’exclusion +++).
 
Et si on commence à se demander s’il ne faudrait pas faire un rapport alternatif spécial sur le DdD lors du prochain examen par le Comité CDPH (pour la Convention que vous appelez erronément « CIDPH »), alors là, on n’ose même pas imaginer, peut-être qu’on aurait droit à une excommunication à vie qui se transmettrait tous les 5 ans.
 
Jusqu’à preuve du contraire, vous n’avez aucune, AUCUNE politique d’accessibilité pour les personnes autistes. Autrement dit, vous jugez nos messages (si quelqu’un consent à les lire…) de manière inadaptée.
Il n’y a pas d’adaptations, pas d’aménagements, c’est clair, et le résultat (souffrances et exclusion) est de la discrimination basée sur le handicap.
 
Ca fait des années qu’on vous propose très gentiment de vous aider pour cela, pour mettre en place un système de « référent autisme » ou de médiateur ou interprète chez vous pour les personnes autistes (ce qui éviterait des tortures et des suicides, mais est-ce que ça vous intéresse ?) : c’est ignoré avec la plus haute superbe souveraine.
 
Aucune chance de s’en sortir, quoi qu’on fasse, aucune. Le désespoir est total, et – pardon de vous le dire – le DdD remporte la palme, et de loin, car avec les autres on sait déjà que c’est sans espoir dès le départ, alors qu’avec vous on a un maigre espoir, c’est ça le plus terrible : le supplice de Tantale.
 
Mais peut-être que cet email ne sera jamais lu, piégé dans les chausses-trappes de vos systèmes automatiques robotiques inhumains, comme par exemple votre système consistant à bloquer un numéro de téléphone mais sans le dire, ce qui fait que les gens appellent en vain et ont des musiques d’attente en permanence, attendent comme des ânes, comme vous nous considérez. 
 
J’arrête là parce que c’est trop écoeurant, et après on va encore me dire que tout est de ma faute, alors que c’est VOUS qui ne faites AUCUN effort d’adaptation au handicap autistique, jusqu’à preuve du contraire.
 
« …qui veille au respect des droits… » ?? Certainement pas les droits des personnes autistes, non.
 
Honteux, honteux, pas les mots.
Le pire de tout, le top en France.

Pour l’Alliance Autiste
Eric LUCAS

 

  • 07/10/2022
    • Début de la création du site defenseur.org, avec pour l’instant une page contenant cette simple phrase :  
      « En l’absence de la moindre décence de la part Défenseur des Droits (ombudsman de la France), un site sera bientôt construit ici, pour informer le public sur l’envers du décor.« 
    • Courriel envoyé :
      De : Alliance Autiste <contact@allianceautiste.org>
      Date: ven. 7 oct. 2022 à 17:20
      Subject: Préavis de Grève De La Faim AA—DdD N°1 : Récapitulatif des « échanges » récents (= preuve de votre incroyable et scrupuleux Mutisme constant depuis DEUX ANS)
      To: <claire.hedon@defenseurdesdroits.fr>, <camille.perez@defenseurdesdroits.fr>, Pau-Langevin George <george.pau-langevin@defenseurdesdroits.fr>, Toto Marie-Hélène <marie-helene.toto@defenseurdesdroits.fr>
      Cc: <e.renaud-garabedian@senat.fr>, RIOU Cecile <cecile.riou@cncdh.fr>, GLAD Damien <damien.glad@cncdh.fr>, CNCDH Info <cncdh.info@cncdh.fr>, Courrier Cabinet Solidarités (CAB/SOLIDARITES) <courrier.cabsolidarites@social.gouv.fr>, POULET Celine <celine.poulet@pm.gouv.fr>, COMPAGNON Claire <claire.compagnon@pm.gouv.fr>, GIRARD Mylene <mylene.girard@pm.gouv.fr>, <jose.puig@pm.gouv.fr>, ARAYA Jorge <jaraya@ohchr.org>, <markus.schefer@unibas.ch>, Sr On The Rights Of Persons With Disabilities <sr.disability@ohchr.org>, <hrc-sr-defenders@un.org>, <etienne.cardiles@diplomatie.gouv.fr>, Dominique Gillot <dgillot95@gmail.com>, emmanuelle dal’secco <emmadalsecco@gmail.com>, <redaction@yanous.com>, <redaction@lemediatv.fr>
      (Courriel en très peu de mots, puisque « [je suis] particulièrement pénible » aux yeux de votre organisme)
      Ci-joint version numérique de notre LRAR de ce jour, contenant :
      – les copies de tous nos patients et polis courriels de rappels envoyés depuis deux ans (environ 45 pages)
      – les liens vers nos articles publiant nos LRAR à votre adresse depuis deux ans (lesquelles contiennent sans doute beaucoup de pages)
      – l’absence de copie des absences de toute réponse de votre part depuis DEUX ANS (0 page)
      Bonne réception.
      Chargeur En cours de chargement…
      Logo EAD Cela prend trop de temps ?

      Recharger Recharger le document
      | Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

      Télécharger [1.15 MB]

 

 

  • 05/10/2022
    • Achat du nom de domaine Internet « defenseur.org », pour faire un petit site afin de dénoncer progressivement (et toujours diplomatiquement) les erreurs, aberrations, carences, indigences, incuries, mépris, abus, outrages, violations et autres problèmes perpétrés par l’organisme public appelé « Défenseur des Droits » (Ombudsman de la France)
 
  • 04/10/2022 
    • Création de cet article
    • Poids actuel du (futur) gréviste : 75.2 kg
    • Téléchargement de l’application Android « FitDays »
    • Commande d’un pèse-personne « intelligent » avec connexion BlueTooth

  • 03/10/22
    • Envoi d’un courriel (pour l’instant non divulgué (MàJ. : divulgué le 07/10/2022)) à la Défenseure des Droits (institution « DdD ») :
      De : Alliance Autiste <contact@allianceautiste.org>
      Date: lun. 3 oct. 2022 à 17:17
      Subject: Préavis 1ère Grève De La Faim AA / DdD 14/11/2022
      To: <claire.hedon@defenseurdesdroits.fr>
      Cc: Pau-Langevin George <george.pau-langevin@defenseurdesdroits.fr>, GIRARD Mylene <mylene.girard@pm.gouv.fr>, COMPAGNON Claire <claire.compagnon@pm.gouv.fr>, POULET Celine <celine.poulet@pm.gouv.fr>, <e.renaud-garabedian@senat.fr>
      Madame la Défenseure (…)
       
Vous pouvez nous aider facilement en partageant cette page, en seulement 2 ou 3 clics :