PM : Rappel de notre demande d’aide concernant les conflits d’intérêts dans l’autisme

Projet {PM}
Lettre
« Rappel de notre demande d’aide concernant les conflits d’intérêts dans l’autisme »

  • GT (Groupe de Travail) AA_Protection_Exploitation-EMSELCINC
  • *DEMARCHE_AA* AA_Protection_Exploitation-EMSELCINC_{PM} {{Rappel-demande-aide-conflits-intérêts-autisme}}

Démarche AA


Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Télécharger [836.95 KB]


Monsieur le Premier Ministre
Hôtel Matignon
57 rue de Varenne
75700 PARIS SP 07
France

20201214 AA_Logement_Désinstitutionnalisation_{MSS-DGCS} Désinstitutionnalisation – Explications et questions

 

Rappel de notre demande d’aide concernant les conflits d’intérêts dans l’autisme

 

Le 14/12/2020

 

Monsieur le Premier Ministre

 

Nous tenons à remercier Monsieur le Vaguemestre du Secrétariat Général du Gouvernement d’avoir bien voulu accepter de nous retourner, le 03/02/2020, l’accusé de réception (dont copie plus bas) de notre LRAR RR076020950BR.

 

Nous avons l’honneur de vous rappeler notre demande d’aide visant à lutter contre les problèmes de conflits d’intérêts, d’affairisme et de népotisme qui affectent très préjudiciablement les politiques et mesures publiques en matière d’autisme en France.

 

Nous aimerions également savoir s’il vous est possible de nous indiquer pourquoi vous n’avez pas répondu à notre lettre, laquelle donnait quelques exemples de ces problèmes.
(Un remerciement aurait peut-être été un début raisonnable.)

 

La lecture de la Convention des Droits des Personnes Handicapées de l’ONU ainsi que de ses notes d’Observations Générales nous amène à penser, en de nombreux points et à bien des titres, que le Gouvernement de la France devrait accorder la considération nécessaire aux difficultés et aux besoins des personnes handicapées exprimées par les organisations qui les représentent.

 

Nous avions supposé que vous seriez intéressé pour mieux connaître les graves irrégularités qui nuisent non seulement aux personnes autistes, mais aussi aux principes de la République Française.

 

Nous sommes heureux de savoir que le Président de la République a déclaré très solennellement, le 11/02/2020, que la République serait toujours à nos côtés et que la culpabilité n’est (évidemment) pas la nôtre.

Néanmoins, nous avons besoin d’apprendre comment cette « République à nos côtés » nous aide concrètement lorsqu’il y a « une difficulté, une impasse, une épreuve ».

Le mutisme qui frappe parfois les institutions républicaines risque peut-être de contrarier les solidaires intentions si brillamment affichées.

 

En janvier 2020, si nous vous avions écrit directement et confidentiellement, à vous et aucune des autres autorités concernées, c’est parce que certaines d’entre elles nous apparaissent comme souffrant d’une proximité trop délicate avec les problèmes que nous décrivions.

Evidemment, si nos lettres étaient transmises à ces services, notre démarche ne pourrait prospérer – ce qui expliquerait peut-être le silence dont elle fait l’objet.

Un tel dysfonctionnement ne pourrait alors qu’aggraver la situation que nous dénonçons, et il conviendrait sans doute d’en rechercher les responsabilités et de résoudre ce problème additionnel.

 

Le fait que, suite à notre lettre, l’un des points que nous exposions dans notre liste d’exemples (le point N°7) a été réglé aussi miraculeusement qu’il est apparu est certainement louable, mais ceci pourrait peut-être interroger par ailleurs sur les caractéristiques de certaines porosités.

 

Notamment, on pourrait trouver regrettable que nous n’ayons pas été jugés dignes de recevoir une réponse, alors que du côté de la nomenklatura du cercle des personnes qui s’arrangent entre elles autour de l’autisme en France, tout se passe au mieux, et – semble-t-il ? – avec la bénédiction ou l’approbation des (plus hautes) autorités, même quand elles sont dûment et indubitablement informées.

 

Nous ne savons pas pourquoi les pouvoirs publics de notre pays laissent perdurer aussi placidement de telles situations, tout en ignorant souverainement celles des organisations de personnes autistes qui restent à l’écart de ces « arrangements entre ami(e)s ».

 

Normalement, on s’attendrait à l’inverse, surtout en France : c’est-à-dire à ce que le Gouvernement soutienne la probité et les personnes handicapées et défavorisées, et non pas qu’il ignore leurs alertes tout en continuant d’ignorer aussi des agissements inacceptables qu’il ne peut méconnaître.

 

Si nous avons fait quelque chose qui vous empêcherait de nous répondre, nous vous prions de nous pardonner, et – surtout – de bien vouloir nous dire de quoi il s’agit.

 

Notre présente lettre ne traite que le sujet en question, aussi nous n’aborderons pas ici les nombreux autres dossiers (dont par exemple la question des violations de la CDPH, en particulier dans le cadre de l’examen de l’Etat français en cours par le Comité), qui feront bientôt l’objet d’une autre lettre officielle de notre part.

 

Nous espérons très vivement que le Chef du Gouvernement de notre pays saura prendre les décisions qui s’imposent, en instaurant le dialogue nécessaire et en mettant fin aux agissements qui déshonorent la France et qui aggravent la situation nuisible imposée aux personnes autistes.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Premier Ministre, à l’assurance de notre très respectueuse considération.

 

L’Alliance Autiste

 


 

« Aux personnes en situation de handicap,
je veux ici dire très solennellement
que la République sera toujours à leurs côtés
et qu’à chaque fois qu’il y a une difficulté, une impasse, une épreuve,
qu’ils n’ajoutent pas une forme de culpabilité à ce qu’ils vivent :
c’est la nôtre, de culpabilité, pas la leur.

Eux, ils ont à croire en leurs rêves.

Votre différence, ça n’est pas celle que nos regards
– trop habitués aux normes – croient voir :
votre différence, c’est votre potentiel. » [1]

Emmanuel MACRON
Conférence Nationale du Handicap
Palais de l’Elysée – 11/02/2020

[1] Extrait vidéo correspondant à cette déclaration (1″14″) : https://www.youtube.com/watch?v=DyVwd9_nock


AA_Protection | Exploitation-EMSELCINC | {PM}
*DEMARCHE_AA* AA_Protection_Exploitation-EMSELCINC_{PM} {{Rappel-demande-aide-conflits-intérêts-autisme}}

Vous pouvez nous aider facilement en partageant cette page, en seulement 2 ou 3 clics :

1 thought on “PM : Rappel de notre demande d’aide concernant les conflits d’intérêts dans l’autisme”

Laisser un commentaire