Sur les « refuges pour autistes » et la nécessité d’avoir des espoirs pour s’échapper (au moins temporairement) du bourbier socio-administratif français

Si quelqu’un connaît quelqu’un qui peut aider les autistes de France…
Merci d’essayer de lui faire connaître ces réflexions enregistrées.

Téléchargement

Dans un pays comme la France, on se dit que « normalement », il doit bien y avoir quelque chose ou quelqu’un qui aide, quelque part…

Dans tous les cas, une aide, par n’importe qui dans n’importe quel pays (ou ailleurs), qui serait efficace pour organiser un tel concept (refuges, voyages…), serait la bienvenue…

Merci.

EL


Correction de quelques erreurs dans cet enregistrement :

  • « ma petite grève de la faim » n’était pas « l’année dernière » (2018) mais en juin 2017
  • Le « wagon » réservé aux personnes allergiques ou sensibles est un « compartiment » (pour une ou deux personnes, il me semble)
0
Vous pouvez nous aider facilement en partageant cette page, en seulement 2 ou 3 clics :