Message global sur l’année 2015 pour mes compatriotes autistes, leurs proches, les pouvoirs publics et les contribuables français (par Eric LUCAS, autiste)

** IL EST **INTERDIT** D’ECOUTER CE MESSAGE EN ENTIER pour les personnes le trouvant « trop long » : il leur suffit d’écouter UNE SEULE section, de quelques minutes, à choisir ci-dessous (cette interdiction a pour but de ne plus entendre « c’est trop long », merci) :

RACCOURCIS INTERNES DU CLIP (et liens vers d’autres pages ou clips) :
CLIQUEZ SUR LES LIENS bleus ci-dessous pour naviguer facilement et rapidement dans le clip !

* 0:00:00 – PREMIERE PARTIE
Explications principales à propos des difficultés (et scandales) dans la prise en compte correcte de l’autisme en France
** 0:01:21 – Difficultés de communication (Facebook, procès d’intentions…)
** 0:23:22 – Question des egos, de la cause commune, de la confiance en soi
** 0:38:21 – Nécessité d’être aussi dans l’action (pour défendre la cause)
*** 0:39:08 – Parce que face à un système monstrueux
**** 0:41:08 – Problème de l’autisme en France
***** 0:41:45 – Question sécuritaire et pouvoir des médecins publics
****** 0:54:46 – Confusion entre autisme et « pathologie psy » – les crises – la « dépression »
***** 1:10:04 – Fond du problème : les effets pervers de la générosité de la sécurité sociale
****** 1:15:30 – CDAPH
***** 1:20:05 – Absurdité contre-productive de « l’institutionnalisation » – le besoin d’apprendre la société libre dans la société libre – le besoin d’estime de soi / de reconnaissance sociale
***** 1:27:30 – Caste des gens qui profitent du système et qui s’arrangent entre eux
***** 1:30:05 – Etude parlementaire – les milliards
(http://danielfasquelle.blogspot.ru/2012/10/une-commission-denquete-sur-le-cout-et_9.html)
***** 1:32:23 – Autistes en HP
**** 1:33:17 – Trop énorme pour que les gens y croient – le contribuable – les établissements – travailler dans la cité et non dans les centres – etc. etc.
**** 1:35:45 – Tous victimes (ou lésés) sauf la micro-caste
***** 1:38:05 – Les difficultés des pouvoirs publics – la réunion à Matignon (l’absence de coercition et de dissuasion, la non-opposabilité des recommandations HAS)
***** 1:49:04 – Le contribuable ponctionné, contribuant à tout ça

* 1:51:13 – DEUXIEME PARTIE
Plus de précisions et d’exemples – Participation des autistes
** 2:17:42 – Structure de l’Alliance Autiste :
*** 2:18:49 – AA_Entraide (première partie)
*** 2:19:15 – AA_OrgIntl (relations avec les Organisations Internationales (ONU etc.)) (première partie)
(http://allianceautiste.org/wp/category/onu/
http://allianceautiste.org/wp/category/oms/
http://allianceautiste.org/wp/category/unesco/)
*** 2:23:08 – AA_AideExt (Aide Extérieure (non publique)
*** 2:23:56 – AA_Entraide (suite, avec exemple Timothée D)
(http://allianceautiste.org/wp/tag/exclusion-scolaire-timothee-autiste-lyon/)
**** 2:30:49 – Timothée : audience du Tribunal du Contentieux de l’Incapacité
(http://allianceautiste.org/wp/2014/11/affaire-timothee-temoignage-audience-du-6-octobre-tci-simulacre-de-justice/)
**** 2:37:20 – Timothée : « en situation de danger dans sa maison de campagne »changements
danger
apparenter-maltraitance-danger
*** 2:42:11 – AA_OrgIntl (ONU etc.) (suite)
*** 2:45:43 – AA_AideSP (aide par les Services Publics)
**** 2:46:37 – SEPH (Secrétariat d’Etat aux Personnes Handicapées)
**** 2:53:05 – Vagues promesses de désinstitutionnalisation
(http://www.elysee.fr/assets/Confrence-nationale-du-Handicap/11.12-CNH-Relev-des-conclusions.pdf)
**** 2:54:27 – Article 21bis
(http://blogs.lexpress.fr/the-autist/tag/article-21-bis/)
**** 2:56:45 – Justice
**** 3:03:27 – Dr Albernhe
(https://drive.google.com/file/d/0BxQdma0ExLR5QWRONUw0TGdxNFE/view?usp=sharing)
*** 3:11:13 – AA_Education
**** 3:11:43 – Diffamation radio par inspecteur académie (Timothée, amalgames etc.)
(http://allianceautiste.org/wp/wp-content/uploads/2014/10/20141004_AA_lr_MEN_diffamation_Tim_v17.pdf)
*** 3:21:46 – AA_Travail
*** 3:32:31 – AA_Logement
*** 3:32:41 – AA_Santé
*** 3:35:15 – AA_Protection (Protection des atteintes)
*** 3:36:01 – AA_SelfAdv (Self-Advocacy / Auto-représentation)
*** 3:36:15 – AA_Participation (des autistes)
*** 3:51:58 – AA_AssoAutistes (relations avec les Associations d’Autistes)
*** 3:57:05 – AA_AssoParents (relations avec les Associations de Parents)
http://allianceautiste.org/wp/2015/10/demande-visite-urgente-france-rapporteurs-speciaux-onu-personnes-handicapees-autistes/
(4:09:23 – Désespoir / aucune bouée de sauvetage / hospitalisation sous la contrainte)
*** 4:17:20 – CCNAF (Comité Consultatif National des Autistes de France)
(http://CCNAF.fr)
*** 4:26:58 – Autistan.TV
(http://Autistan.TV)
*** 4:29:58 – Autistan
(http://Autistan.orghttp://Autistan.fr)
*** 4:36:44 – Divers (International, projets autistiques altruistes, voyage, ne pas se laisser impressionner…)


Description :

Ceci est un message (vocal) d’Eric LUCAS (« autiste Asperger » / « autiste à haut niveau de fonctionnement »), notamment à l’attention des personnes autistes de France.

En toute simplicité et en toute franchise, dans un exposé improvisé de presque cinq heures, sont exposées (et même parfois dévoilées) de multiples facettes de la mauvaise prise en compte publique des autistes en France, des initiatives pour y remédier, ainsi que de nombreuses explications, confidences, anecdotes, pistes, avis etc.

Etant donné que les autistes et les familles connaissent déjà le problème (sans forcément toujours connaître certains détails révélés ici), cette sorte de « conférence spontanée » serait certainement utile également aux fonctionnaires, aux politiques et à toutes les personnes devant ou souhaitant contribuer à une meilleure équité sociale et une meilleure qualité de vie pour les personnes autistes, jeunes ou moins jeunes, quels que soient leurs degrés d’autisme ou d’adaptation sociale.

Une contribution longue mais riche… et qui n’est pas dédiée aux « médesinges » interneurs néfastes aux autistes (ou autres personnes handicapées).


 

(P.S. : Si vous trouvez ça « trop long », considérez que c’est un « livre gratuit » plus facile à écouter qu’à lire… 

– Rien n’oblige à tout écouter en une seule fois.)


CORRECTIONS / PRECISIONS :

  • Le beau-père de Timothée n’a pas été « en prison » au sens strict du terme, mais il a passé 48 h en garde à vue, et a été ensuite astreint au contrôle judiciaire (devait rester proche de son domicile etc.) (et cela doit recommencer fin janvier 2016…)
  • Erreur (confusion) : la mère de Timothée est sortie de prison au bout de quelques jours, vers Noël (sous caution de 75000€), et donc le 11 janvier n’est pas la date de sa sortie de prison mais celle de sa comparution devant la justice en Irlande.
  • Le lien vers le « replay » de RTL (M. Baglan) n’est pas dans une lettre au Pdt de la République (PR) au sujet de Timothée, mais dans une lettre au Ministère de l’Education Nationale (qui a fini par répondre, suite aux lettres envoyées au PR).
    Et M. Baglan parle de « faits de violence » (et peut-être pas « d’agression » mais ce n’est guère mieux). De toute façon le mot « agression » revient un peu partout dans le dossier.
    Lien : http://allianceautiste.org/wp/wp-content/uploads/2014/10/20141004_AA_lr_MEN_diffamation_Tim_v17.pdf
  • Quand il est dit que le taux de pertinence des réponses de la France à l’ONU est proche de zéro, cela concerne uniquement les sujets relatifs à l’autisme (ce qui ne veut pas dire que les autres réponses sont pertinentes ; elles n’ont pas été analysées).
  • Quand il est dit que la collaboration entre certains membres de l’Alliance Autiste s’est faite « quasiment obligatoirement », c’est dans le sens de « quasiment automatiquement » (ou « spontanément ») en raison d’une grande complémentarité.
  • Et… ici en Russie il faisait -20°C au moment de l’enregistrement, mais -30°C au moment de sa publication, 2 jours plus tard…)

Additif à notre rapport alternatif sur la situation de Timothée D.

Nous avons été informés de la situation actuelle alarmante de Timothée D., dont nous avons mentionné le cas dans notre rapport alternatif soumis au comité des droits de l’enfant de l’ONU en mars 2015.

Nous avons en conséquence écrit un additif à notre rapport, additif qui a été pris en compte par le comité.

Situation actuelle

Timothée D.  a été confié à son père par le juge des enfants : celui-ci s’est empressé de l’envoyer dans un IME  qui, au bout de 4 jours (le 03/09), l’a envoyé en HP où il est resté, avec l’accord de son père, durant 9 jours.

Unité psychiatrique où a été hospitalisé Timothée durant 9 jours

Unité psychiatrique où a été hospitalisé Timothée durant 9 jours

Sa mère a pu le récupérer vendredi soir, pour le we.

Il a eu un traitement de 2 neuroleptiques à fort dosage. Il n’avait jamais pris de psychotropes auparavant. Il est sorti de l’hôpital dans un état de zombie somnolent.

Ce soir, conformément à la décision du juge des enfants, et puisque le père a refusé la médiation proposée, sa mère devra le lui remettre…

Et  il le remettra aussitôt en IME.

Des alertes ignorées

Les associations de soutien ont adressé de nombreux courriers auprès des différentes instances (Présidence de la république, Ministère de l’éducation nationale, Ministère de la Justice, saisine du défenseur des droits, préfets, MDPH). Courriers alertant sur les conséquences d’une telle décision de placement sur sa santé et son bien-être, en vain.

À trois reprises, la Rapporteuse Spéciale sur les droits des personnes handicapées a adressé un courrier aux autorités françaises, en vain.

Timothée D. est nommément cité dans la Liste de points (question 9) adressée par le Comité des droits de l’enfant de l’ONU à la France, en juin 2015.

Demande de grâce présidentielle pour Timothée (condamné à l’IME) (rejetée)

Suite à l’arrêté de la Cour d’Appel de Lyon du 19 mai 2015, cet enfant autiste de 16 ans est condamné à l’IME.
On ne développera pas ici pourquoi c’est inadapté et indécent (et injuste !).
L’exagération et la mauvaise foi sont d’une évidence monstrueuse, et tous ces fonctionnaires qui jugent sans connaître ni l’autisme ni l’enfant, sans rien comprendre de la réalité, nous donnent la nausée.

Vous apprécierez certainement les termes de notre « demande de grâce » pour cet enfant qui ne mérite pas tout ce déferlement de grand n’importe quoi administratif :

20150526_AA_lr_PR_Demande-de-grâce-présidentielle_Tim

Cette demande a été rejetée par l’Elysée.
Motif (en résumé) : « la Justice a tranché et ni la Présidence ni le Gouvernement n’y peuvent rien ».

Affaire à suivre !