#MarianGate #AutiLeaks : Le « DIALOGUE » ORIGINAL EN AUDIO utilisé dans le clip vidéo 1 + Quelques explications

Voici une vidéo présentant les sources audio originales (53 s) du clip 1. Elle est publiée par AutiLeaks sur RUtube, et intégrée dans notre page, ci-dessous :

Cette vidéo est publiée sur la plateforme RUtube en Russie, là où la censure des autistes par la « clique » du Cirque Français de l’Autisme n’a pas de possibilité de faire régner sa loi des apparences trompeuses.

Dans le cas où cette vidéo n’apparaîtrait pas ici, vous pouvez la télécharger depuis notre serveur : MarianGate_AutiLeaks_clip-1bis_sources-audio-originales-du-clip-1.

Vous pouvez aussi écouter ces mêmes sources audio originales, ici : 

– La source originale a été respectée autant que possible, c’est à dire :  pas de coupures, pas de réarrangement du « dialogue » dans un ordre différent de l’original.

– La voix de la personne « soumise à la dictature mentale de Marian Giacomoni dans un cadre privé » a été modifiée.

– Ce fichier audio (et la vidéo correspondante) sont composés de deux parties distinctes de la même « conversation », séparées par un « bip ».

Ceci a été réalisé par AutiLeaks suite aux demandes légitimes des personnes estimant que les dires de Marian Giacomoni dans le clip 1, sorties de leur contexte, auraient pu être détournées.

Nous partageons le même souci de rétablissement de la vérité, et de respect de l’authenticité de l’autisme.

C’est bien parce que le climat actuel de tromperie à tous les niveaux devient mortellement toxique, que certaines personnes ont décidé de tirer non plus la sonnette d’alarme, mais le levier d’arrêt d’urgence de ce train roulant de plus en plus vite, et sans conducteur sérieux, vers l’abîme.

Je pense qu’il n’est pas sérieux de croire, ou de faire croire, que je serais sorti de ma réserve et de mon éloignement, juste pour venir rajouter encore une couche supplémentaire de vice et de machination. (Ce n’est pas ma spécialité, mais au contraire c’est ce que je combats !)

Je suppose que l’actuelle confusion amenant hélas beaucoup trop de monde à imaginer une chose pareille pourrait venir du fait que les « opérations vérité » ne sont pas courantes en France, et j’admets que les gens ne peuvent pencher, a priori, que vers ce à quoi ils sont habitués.

Avec un peu d’analyse et de réflexion, on voit vite qu’une telle hypothèse (de « délire haineux » de ma part) ne tient pas, ne colle absolument pas avec ce que je fais par ailleurs depuis quelques années pour l’autisme, notamment dans d’autres pays, où j’évite de parler de la situation de « l’autisme en France », vu les réactions atterrées et incrédules quand j’en dis seulement un peu.

Dans les autres pays, les éventuels « cirques de l’autisme » sont nettement moins « sophistiqués » et vérolés qu’en France, et en plus, n’étant pas un ressortissant de ces pays, je n’ai pas de raisons, et même pas le droit, de me révolter.

En France, c’est différent.

La Résistance Autiste, la rébellion, la révolte contre la tromperie et l’absurdité anti-autistiques, me paraissent vitales pour les autistes.

Je suis navré pour ma « brutalité », et j’espère que d’autres autistes pourront se joindre au mouvement, en n’hésitant pas à « bousculer » à leur manière, mais sans croire que la diplomatie suffira.

On nous a beaucoup trop longtemps roulé(e)s dans la farine, et ça je ne suis pas le seul à le dire.

L’affaire MG n’est qu’un exemple, la cerise sur le gâteau, l’outrage de trop.
Je m’occupe à ma manière de cette « cerise », avec le soutien d’autres indigné(e)s, en espérant que d’autres s’occuperont du gâteau de la duperie sucrée des autistes ainsi dévoilé.

En plus, j’ai vraiment autre chose à faire, et si je me suis enfui de tout ce cauchemar, ce n’est pas pour m’en occuper à distance.
Mais là, depuis l’été 2017, la mascarade est allée vraiment trop loin.

Je suis désolé pour les personnes qui ont du mal à comprendre tout cela, parce qu’elles ne sont pas au courant des tenants et des aboutissants, et de toute façon il est nécessaire pour les autistes d’être dans un environnement paisible.
Les révélations actuelles ne s’adressent donc qu’à ceux et celles d’entre nous qui pensent pouvoir supporter tout ça ; personne n’est obligé de les voir, et de toute façon nos adversaires s’emploient à me faire taire.

Dans un monde où la tromperie règne en maître, le combat pour la vérité et la liberté (y-compris la liberté de penser et de s’exprimer comme on veut) est très difficile.

Ne vous trompez pas de camp ou d’adversaire.
J’ai toujours été du côté des autistes non-dénaturés, contrairement à tous ceux qui, en haut lieu, manipulent le « faire semblant » avec une telle désinvolture qu’ils finissent se prendre les pieds eux-mêmes dans leur propre tapis magique.

Je trouve qu’une sorte de « Rébellion du Spectre Autistique » contre la dictature du Grand Cirque Français de l’Autisme (avec comme cheffe d’orchestre DL, flanquée de son clown-star MG (j’allais presque l’oublier)) serait une initiative certainement utile, voire nécessaire ou salutaire.

Je pense que les autistes ont le droit, et surtout peuvent, prendre leur destin en main, au lieu de se laisser confisquer leur avenir, leur vie, par les intrigant(e)s de la « carnivalité organisée » profitant de notre vulnérabilité, de notre candeur et de notre gentillesse.

Merci pour votre attention.

Eric LUCAS