Faits-divers autisme : Daniel Tammet frappé par le syndrome d’Asperger. Oui, ça fait mal.

On ne présente plus notre collègue Daniel Tammet, que l’on savait « atteint » par le curieux « syndrome d’Asperger » faisant partie des « troubles » de l’insaisissable  « spectre » de « l’autisme ».

Dans un article du 5 décembre 2017, la Radio Télévision Suisse nous révèle sans détours, dès le premier mot, l’accablante vérité : en fait Daniel est « frappé » par ce maudit syndrome.

Complètement frappé, de plein fouet, sans doute, vu les extraordinaires capacités de notre célèbre confrère.

En tant que « personnes consternées », étant nous-même seulement « atteint(e)s » par cette satanée maladie, et donc nettement moins géniaux/géniales que Daniel, nous ne savons pas dans quelle mesure nous devons lui souhaiter des voeux de prompt rétablissement, ou de « normalisation » de sa situation.

Mais que les chaumières autistiques helvètes et francophones se rassurent : c’est bientôt Noël, avec son inénarrable cortège d’autres histoires « normales » à dormir debout, comme celle, violemment choquante, démontrant que le père Noël ne peut pas exister.

Oui, ça fait mal.

Joyeuses fêtes…

EL


N.B. : Cet article est rédigé de manière ironique, au « second degré », pour montrer l’absurdité de certaines croyances tenaces à propos de l’autisme.