Question d’un autiste à propos de la notion de « dangerosité » en France (+ P.S.1 / psychiatrie) (+ P.S.2 / terrorisme)

De : Eric LUCAS (Alliance Autiste) <eric.lucas@allianceautiste.org>
Date : 18 août 2016 à 13:55
Objet : 20160818 Question d’un autiste à propos de la notion de « dangerosité » en France (+ P.S.1 / psychiatrie) (+ P.S.2 / terrorisme)
À : Valerie TOUTIN-LASRI <***@sante.gouv.fr>, Létard Valérie <***@senat.fr>, ***@sante.gouv.fr, annie le houerou <***@gmail.com>, Daniel Fasquelle <***@assemblee-nationale.fr>

Madame la Sénatrice
Madame la Députée
Monsieur le Député
Madame la Secrétaire d’Etat
Madame la Cheffe de Projet plan autisme
J’aimerais savoir qui sont les responsables (politiques, « justice »,…) auxquels demander pourquoi des autistes inoffensifs (comme Timothée) sont exclus de l’école ou envoyés en hôpitaux, sous prétexte de « dangerosité », alors que des personnes laissent passer un semi-remorque sur la promenade des Anglais à Nice le 14 juillet, sachant bien qu’elle est bondée de monde est qu’il est impossible d’y circuler, sans compter que les glaces ne se transportent pas en semi-remorque.

Si j’étais un docteur (ou juge) français je dirais probablement que ces personnes souffrent d’atteintes psychiatriques graves (idiotisme ?), mais je ne suis qu’autiste (donc, « malade », « atteint du syndrome d’Asperger », bla bla bla).

Ne pensez-vous pas qu’il conviendrait d’informer la population des mesures médicales prises à l’égard des responsables des ces « dysfonctionnements » sur le terrain, mais aussi des responsables indirects ?

Ce genre de faute ne peut s’expliquer que par des pathologies, donc les sanctions administratives ou autres ne suffisent pas.

J’aimerais beaucoup que chaque lecteur ou lectrice parvenant jusqu’à cette phrase puisse se sentir concerné par ma question, au point de m’envoyer quelques mots utiles.
En effet, ce courriel étant adressé à de plusieurs destinataires, chacun va penser qu’il y a une grande chance que d’autres répondent, et donc ce « tout le monde » ne répondra pas.
Si je m’adresse à vous, ce n’est pas parce que je vous considère comme des spécialistes du « terrorisme », mais parce que, en tant qu’autiste, vous êtes mes interlocuteurs les moins inappropriés, d’une part, et que la notion (ou le prétexte) de « dangerosité » est un problème suffisamment important à l’origine de bien des souffrances des autistes et de leurs familles.
Il conviendrait donc, peut-être, de ne pas se contenter d’ignorer les problèmes ni les personnes qui souhaitent en finir avec ces absurdités et injustices.

En exil choisi, depuis novembre 2015, en raison des souffrances administratives personnelles et de l’état politico-social désastreux du pays (malgré les avancées lors de la CNH de mai 2016), je vous remercie pour votre attention, pour vos éventuels conseils, et je vous prie d’agréer mes respectueuses salutations.

P.S.2 :
Concernant le terrorisme, je recopie ci-dessous un message du 17 juillet, pour lequel je n’ai (comme trop souvent) pas trouvé de réponse.
(Je n’oserai pas ajouter que, les autistes ayant des problèmes de communication, il est « normal » qu’ils se heurtent au silence.)
« Je voudrais savoir où il faut s’adresser pour obtenir les explications officielles relatives aux attentats terroristes en France. »–> Serait-il dans le pouvoir de quelqu’un de me donner quelques pistes à ce sujet ?
Veuillez me pardonner si vous jugez la forme de ce message insuffisamment adaptée.
Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de ma respectueuse considération.
 
Eric LUCAS
Autiste à haut potentiel altruiste
eric.lucas@allianceautiste.org
http://AllianceAutiste.org (AA)
ONG d’autistes pour l’entraide et la défense globale des autistes
enregistrée en France sous le numéro W691085867
Publié dans Billets membres AA, Mutisme Non-Autistique, Psychiatrie Tagués avec : , ,

Suivez Alliance Autiste sur Facebook

Aimez la page Alliance Autiste sur FaceBook